Méthode

Les étapes de création.

Les plantes suivent un véritable processus alchimique en vue de leur transmutation. Je suis heureux de vous présenter la méthode de création de mes Élixirs.
âme_vegetale_copie2.jpg
Processus alchimique : De la plante à l'elixir, une véritable transmutation.

1

Vers une médecine naturelle.

Avant d’aller à la rencontre des plantes qui veulent bien s’offrir, c’est-à-dire se laisser cueillir, je me mets en état d’osmose avec la plante.

Ma sensibilité m’amène à être à l’écoute du monde végétal. Pendant tout le processus, je reste relié à la plante, à son âme qui s’offre pour une transmutation.

L’énergie que va mettre la plante à se substituer à la fabrication de l’Elixir va atteindre des mondes subtils que l’humain ne peut mesurer.

Par conséquent, cette énergie âme va apporter à l’humain qui va la boire une énergie d’origine divine et terrestre puisque la plante pousse en terre.

COPYRIGHT 2019 © Amélie Desplantes 

2

Je pars de la plante fraîche que je décompose en ses trois parties :

- L’alcool et les composés volatils.

- Les huiles essentielles.

- Les cendres de la plante (après filtrage du macérat).

Ces trois parties de la plante sont symbolisées par les trois principes alchimiques qui sont :

Le Mercure, le Souffre et le Sel qui agissent au niveau de l’humain sur l’Esprit, l’Ame et ses émotions, et le Corps.

Champ de Chrysanthèmes
médecine naturelle
photo 13 principes alchimiques mercure s

3

La macération, le solve.

 

J’immerge la plante dans de l’alcool qui a lui-même été informé, c’est-à-dire que je crée une association, même un mariage Alcool Plante pour obtenir un macérat qui est un élixir en devenir.

Le Solve :

Solve vient du latin et signifie : dissolution.

La plante macère dans de l’alcool pour séparer les parties volatiles (composés volatiles et huiles essentielles) des parties lourdes de la plante (fibres et bois).

4

La séparation.

 

On sépare le subtil de l’épais.

Mon état d’esprit de gratitude et d’amour envers la plante s’imprègne dans celle-ci, dans son cœur qui va ainsi donner le meilleur d’elle-même puisque elle a donné son autorisation pour cette transformation.

Pendant tout ce temps de pause, de mariage, Alcool et Plante se diluent et se confondent pour donner encore une fois le meilleur d’eux même dans la joie de la future transformation qui va annoncer l’accomplissement des noces Alcool Plante.

photo_02_Millepertuis_séparation.jpg

Ensuite, lorsque je transmute ce Mariage, il se passe différentes étapes importantes. Tout d’abord, j’ai besoin du Feu, de l’Eau et de l’Esprit puisque je me mets en état de méditation. Le processus se poursuit par la filtration qui va permettre de séparer les deux Eléments en vue de leurs purifications respectives.

5

La calcination, l'obtention de la cendre.

 

Je sépare la plante de l’Alcool pour la calciner et la réduire en cendre. Le Feu va permettre de faire advenir l’état de « choc » pour l’Alcool et la Plante qui va les désolidariser afin que chaque élément se diffuse comme identité propre.

6

La lavation, l'eau pure.

 

Ainsi le mariage n’est pas dissous mais au contraire renforcé car il va apporter à l’Elixir la quintessence de chaque élément imprégné de l’autre.

Je recouvre ensuite cette cendre avec de l’Eau pour qu’elle s’imprègne des sels minéraux contenus dans la cendre. La transformation avec le Feu sera amplifiée par l’apport de l’Eau de la cascade qui elle-même est dynamisée du fait de la chute d’Eau.

photo 05 Millepertuis lavation.jpg
photo 06 la cascade et son gardien.jpg

7

La filtration.

 

Je filtre l’eau pour enlever les impuretés de la cendre et je la fais évaporer pour voir apparaitre les cristaux de sels absorbés par l’Eau.

photo_08_Millepertuis_évaporation.jpg
photo 07 Millepertuis filtration.jpg
photo 09 Millepertuis Cristaux.jpg

8

L'élixir, le coagula.

 

Je réunis ensuite ces trois parties (principes) pour arriver de nouveau à la plante entière sous sa forme la plus aboutie : l’Elixir.

La transmutation va se faire lorsque les Cristaux vont se répandre dans le Macérat d’Alcool, les trois parties de la plante vont de nouveau se réunir pour le meilleur. Plante exacerbée et magnifiée et Alcool imprégné de l’Ame de la plante.

photo 10 Millepertuis Coagula.jpg
photo 12 ouroboros solve et coagula.jpg

L’ouroboros, le serpent qui se mord la queue symbolise la matière en perpétuel devenir.

« Rien ne se perd, rien ne se créer tout se transforme »

Le Coagula.

Coagula signifie réunion pour travailler ensemble.

La (chair) de la plante, le subtil a été purifié par l’Alcool.

Les (os) de la Plante, l’épais ont été purifiés par le Feu (calcination) puis par l’Eau (lavation).

Les Cristaux (Terre de Lumière), s’unissent aux parfums (Air), grâce à l’Esprit : l’Alcool.

La Terre s’unit à l’Air par l’intermédiaire de l’Esprit.

photo_14_5_éléments.jpg
photo_14_5_éléments.jpg
photo_14_5_éléments.jpg

Émanation divine du règne végétal.

L’Alcool est issu des Plantes qui elles-mêmes ont vécues ou subies le passage initiatique du Feu, de l’Eau, de l’air et de l’Esprit. Ne dit-on pas Eau de Vie, de Feu ou Spiritueux. L’Alcool est un merveilleux support pour toutes transformations et informations Alchimiques.

Ce processus Alchimique va permettre à l’Humain d’obtenir un produit non pas manufacturé mais une émanation Divine du règne Végétal qui s’offre au bien être de l’Humain.

IMG_5238.JPG

J’ai une très grande gratitude pour le monde végétal si riche et bienveillant. Du fond du cœur, je le remercie.

Pour des conseils au quotidien,
prenez contact avec moi